La Turquie parie sur les Européens de l'Est

www.lefigaro.fr

Istanbul : Eric Biegala
[29 novembre 2003]

Frappée de plein fouet par les conséquences de la guerre en Irak et par l'impact des vagues d'attentats sur son sol, la Turquie tente d'aider son secteur touristique. «Nous avons déjà entrepris de contacter les tour-opérateurs à l'étranger pour leur demander de rester calmes», déclare Sukru Demiryurek, porte-parole du ministère du Tourisme. «Nous expliquons aux tour-opérateurs que c'est une situation temporaire et que la Turquie est un pays sans problème pour les touristes», souligne-t-il. Mais localement, les professionnels attendent un véritable plan de soutien. Car «jour après jour, on voit les gens partir, se désole Ali Sengüler, agent de voyage du quartier touristique de Sultanahmet à Istanbul. C'est un vrai sabotage... Une bombe de plus et c'est la fin.» Toutefois, nombre de professionnels estiment qu'il est trop tôt pour tirer des conclusions à terme. «Cette semaine nous avons entre 40 et 60 % d'annulation, mais pour Noël et le jour de l'an il n'y a eu que 10 % de résiliation», explique Zedat Tezel, responsable de l'opérateur Marmara pour Istanbul. Malgré les attentats, «nous gardons une position fondamentalement très positive sur le marché turc du fait des éléments macroéconomiques et de la stabilité politique», indique une note de la banque d'affaires américaine Merrill Lynch.

Même si la période des fêtes devait être un vrai flop, le secteur touristique aura pratiquement tenu ses promesses pour 2003. Avec 10,49 milliards de dollars de revenus durant les neuf premiers mois, le pays avait déjà pratiquement atteint le niveau de 2002 avec 13 millions de visiteurs qui ont rapporté 11 milliards de dollars, soit un peu moins de 5 % du PNB. Début octobre, le ministère du Tourisme annonçait une hausse de 2,8 % du nombre de visiteurs...

La partie était pourtant loin d'être gagnée: au sortir d'une terrible récession (– 9,4 % en 2001), la guerre en Irak a fait fuir la clientèle allemande, qui représente un bon cinquième du tourisme turc. Mais les Russes ont presque réussi à prendre le relais. «Les touristes européens sont beaucoup plus sensibles que les Russes aux événements internationaux. Nous avions axé nos campagnes de promotion sur la Russie», se félicitait mi-octobre Osman Ayik, président de l'Union des hôteliers de la côte Méditerranéenne. Sur neuf mois, la clientèle russe a augmenté de 50 % tandis que l'allemande a reculé de 20 %.

 

Home Tours Payment&Conditions Services&Organisations About Us   Contact Us What's New Press

Les Arts Turcs Tours :Incili Cavus Sok.No:37/3  Alemdar Mah.Behind of Underground Cistern(Yerebatan Sarayi arkasi) Sultanahmet Istanbul/TURKEY
                                                                                     Tel:    90 [212] 511 21 98 - 511 21 98
                                                                                    Fax:   
90 [212] 527 68 59 - 638 76 06
                                                                                e-mail:    [email protected]
                                                                                   web:    www.lesartsturcs.com